Générateur d'IA

Code Y.D.M.X.O

Comportement

L'IA de l'armure est à la fois ombre et lumière, à la fois défaitiste et optimiste. Mais elle s'adapte toujours à la situation en fonction des choix du chevalier. S'il vient à se tromper, elle perd confiance, mais s'il atteint ses objectifs et accomplit ses missions, elle le soutient sans faillir.

Mot-clé : cycle d'évolution

L'IA de l'armure est à la fois ombre et lumière, à la fois défaitiste et optimiste. Mais elle s'adapte toujours à la situation en fonction des choix du chevalier. S'il vient à se tromper, elle perd confiance, mais s'il atteint ses objectifs et accomplit ses missions, elle le soutient sans faillir.

Mot-clé : cycle d'évolution

L'IA de l'armure est stable et difficilement ébranlable, elle apporte beaucoup de solidité et de courage au chevalier lors de situations de stress. Mais elle est également réticente aux changements et modifications sur l'armure ou à l'apport de nouveaux matériels.

Mot-clé : responsabilité

L'IA pense qu'elle est un ancien chevalier mort au combat et dont la matrice mémorielle a été implantée dans une armure à la mort de son corps physique. Elle adhère donc complètement au fonctionnement du Knight et fait en sorte que son porteur fasse de même.

Mot-clé : renouveau

L'IA de l'armure est à la fois ombre et lumière, à la fois défaitiste et optimiste. Mais elle s'adapte toujours à la situation en fonction des choix du chevalier. S'il vient à se tromper, elle perd confiance, mais s'il atteint ses objectifs et accomplit ses missions, elle le soutient sans faillir.

Mot-clé : cycle d'évolution

L'IA de l'armure est stable et difficilement ébranlable, elle apporte beaucoup de solidité et de courage au chevalier lors de situations de stress. Mais elle est également réticente aux changements et modifications sur l'armure ou à l'apport de nouveaux matériels.

Mot-clé : responsabilité

L'IA pense qu'elle est un ancien chevalier mort au combat et dont la matrice mémorielle a été implantée dans une armure à la mort de son corps physique. Elle adhère donc complètement au fonctionnement du Knight et fait en sorte que son porteur fasse de même.

Mot-clé : renouveau

L'IA de l'armure veille sur son porteur à la manière d'un père sur ses enfants. Elle procure de nombreux conseils et fait en sorte qu'ils soient entendus par son porteur.

Mot-clé : conseil

L'IA de l'armure est chaude et rassurante, elle représente une figure bienveillante pour le chevalier. Elle l'aide toujours et le pousse à se dépasser. Elle a cependant tendance à mettre le chevalier sur un piédestal et la chute est parfois violente face à une réalité souvent obscure ou cruelle.

Mot-clé : rayonnant

Avantages

L’IA de l’armure croit fermement à la chance, mais une chance contrôlée. En termes de jeu, deux fois par partie, le joueur peut relancer entièrement un jet de dés mais il devra accepter le résultat de ce nouveau jet, même s’il est moins bon.

L’IA de l’armure apporte force de caractère et sang-froid au chevalier dans les moments de doute et de stress. En termes de jeu, lors de tests basés sur la caractéristique Sang-Froid, la difficulté est diminuée de 1.

L’IA est à tel point persuadée d’être un chevalier mort au combat qu’elle a scanné toutes les bases de données possible et même les dossiers les plus secrets du Knight. Elle s’est donc constitué un stock important de mémoires et d’expériences. En termes de jeu, une fois par partie, le chevalier peut obtenir 2 succès automatiques à l’un de ses tests, quel qu’il soit, en plus de ceux qu’il peut obtenir par d’éventuels overdrives : l’IA reconnaît une situation « qu’elle a déjà vécu ».

L’IA bonifie grandement les prises de décision du personnage et lui procure une majesté qu’il peut ne pas posséder sans son armure. De ce fait, tous les tests basés sur la caractéristique Aura ont une difficulté diminuée de 1.

L’IA arrive à magnifier l’armure afin qu’elle rayonne tel un phare dans la nuit. Le chevalier semble imposer sa loi aux ténèbres elles-mêmes. En termes de jeu, une fois par partie, si l’armure est défoldée et que le chevalier fait partie d’un groupe qui gagne de l’espoir, ce gain est augmenté de deux points pour les alliés (PJ et PNJ).

Inconvénients

Lorsque la situation semble mal engagée, l’IA de l’armure commence à perdre courage et combativité, ce qui se ressent sur ses fonctionnalités. En termes de jeu, deux fois seulement par phase de conflit, tant que les ennemis sont en surnombre ou ont plus de PV que les chevaliers de la coterie, le MJ peut obliger un PJ à relancer un jet de dés réussi.

L’IA de l’armure est réfractaire au changement, surtout si cela la concerne et met plus de temps à s’adapter à un changement de matériel ou à l’ajout de modules. En termes de jeu, l’achat de nouveau matériel ou module pour le personnage coûte 5 PG de plus.

L’IA sait par quel type de créature a été tué le chevalier qu’elle pense être. Si elle doit affronter ce type d’être, elle risque de perdre de manière dramatique ses moyens. En termes de jeu, à la création de l’IA, le MJ choisit secrètement un type de créature, si le chevalier combat une entité similaire, tous ses tests contre celle-ci ou destinés à lui permettre de la fuir voient leur difficulté augmenter de 1.

L’IA de l’armure n’aime pas les conflits, le déséquilibre ou la « non-symétrie ». Elle fait toujours son possible pour arrondir les angles ou apporter une solution qui engage le dialogue. En termes de jeu, l’IA de l’armure peut décider de discuter avant d’agir. Lors de son premier tour en phase de conflit, le personnage agit toujours en dernier et son action de déplacement est dédiée à une phrase d’ouverture au dialogue.

L’IA de l’armure est orgueilleuse. Elle pense être la meilleure et que son chevalier l’est également, qu’il se distingue sur le champ de bataille comme un vrai héros ! Ainsi, elle refuse qu’on lui vienne en aide. Sans être solitaire, elle ne supporte pas l’assistanat. En termes de jeu, le chevalier ne peut bénéficier d’une aide de la part des autres PJ. Cela ne s’applique pas au mode héroïque puisque le chevalier est au cœur de l’action.