Liste des armures

Barbarian

PA 60 PE 60 CdF 12 Gen. 3

Décrite dans : Livre de Base

Dernière-née de l'esprit de Merlin, la méta-armure Barbarian est un monstre de combat d'une puissance inimaginable. Sa conception risquée et son utilité en font une armure rare autant qu'impressionnante. La combinaison, dont l'aspect et le fonctionnement sont calqués sur le corps humain, est uniquement constituée d'élément alpha, de soie d'araignée et de nanomachines. Grâce à ces dernières, présentes dans le moindre interstice, elle peut être modifiée par le porteur afin d'obtenir une puissance accrue. Le chevalier peut ainsi augmenter la taille et la densité des muscles hauts de l'armure pour obtenir une force extraordinaire en un temps record. En somme, l'armure Barbarian se révèle utile sur les fronts qui nécessitent des frappes brutales et peut déployer en quelques secondes une force colossale. Toutes ces aptitudes ne fonctionnent qu'avec les capacités physiques de l'armure telles que la force. De fait, les chevaliers en méta-armure Barbarian deviennent souvent des adeptes du combat au contact, capables de tordre des réverbères, de se battre en écrasant des véhicules sur leurs adversaires ou d'arracher les membres de leurs ennemis.

D'aspect, l'armure Barbarian est une armure de deuxième génération plus râblée et aux muscles impressionnants. Le mode Goliath, utilisé pour modifier l'armure, change diamétralement son aspect. Ainsi, lorsque la force de l'armure est augmentée, les muscles se multiplient et la taille de l'armure s'accroît considérablement.

Ces prodiges peuvent être effectués grâce aux canaux microscopiques qui parcourent l'armure et dans lesquels les nanomachines circulent pour se déployer sur les parties du corps définies par le mode Goliath. Par une simple pensée, le chevalier choisit d'augmenter sa taille et sa force et, en une à deux secondes, l'armure répond.

Seul bémol, ce module tire trop sur le réacteur standard mis en place lors de son développement et, vu la fragilité des réacteurs Infinity, il était hors de question d'en inclure un dans une armure taillée pour le combat au contact. Le mode Goliath étant très gourmand en énergie, le porteur doit donc faire constamment attention à ne pas l'épuiser. En plus d'être de bons combattants, les chevaliers en armure Barbarian doivent donc être assez malins pour ne pas siphonner leur réserve d'énergie et se retrouver sans augmentation au mauvais moment.

Slots disponibles
5
5
5
8
5
5

Mode Goliath

La méta-armure, en générant de la matière grâce aux nanomachines qui composent son enveloppe, peut augmenter sa masse musculaire et ainsi augmenter en taille à mesure qu’elle gagne en puissance. En activant ce mode, la méta-armure peut ainsi atteindre 6 mètres de haut pour un gain en force et en endurance considérable… Au détriment des réflexes et de la rapidité.

Effet : Lorsque le mode est activé, le PJ peut grandir d’un mètre par 2 points d’énergie dépensés (jusqu’à un maximum de 6 mètres en tout (soit une augmentation de 4 mètres), en considérant qu’en méta-armure, le personnage fait minimum 2 mètres).

Par mètre gagné, le PJ se voit octroyer les bonus suivants :

  • 1 réussite à n’importe quel jet incluant la Force ou l’Endurance et 5 tonnes supplémentaires soulevées qui s’ajoutent aux bonus d’éventuels overdrives. Si un jet inclus les caractéristiques Force et Endurance, le bonus s’élève alors à 2 réussites (une par caractéristique).
  • 1D6 supplémentaire à ses dégâts et à sa violence en combat au contact.
  • 1 point de CdF.

En outre, s’il atteint les 6 mètres ou plus, ses attaques contre les structures et les véhicules sont considérées comme possédant l’effet anti-véhicule.

À 6 mètres ou plus, le chevalier peut soulever des camions, arracher la tourelle d’un char d’assaut, défoncer des murs en béton, etc. Au PJ d’improviser et au MJ de valider en fonction des règles de combat qui utilisent le décor (voir chapitre 4 : Système de jeu – Armes improvisées et éléments du décor – page 93 du Livre de Base 1.5).

En revanche, la défense du PJ baisse de 1 point et sa réaction baisse de 2 points par mètre ainsi gagné (avec un minimum de 0). À 6 mètres ou plus, le personnage ne peut plus utiliser ses armes qui rackent toutes automatiquement quel que soit leur type (il est bien trop grand). Les modules, quant à eux, sont toujours utilisables, mais conservent leur taille d’origine. Il ne fait cependant plus aucun test de Force pour arracher des éléments du décor petits, moyens ou grands (pas les très grands ou les immenses) (voir chapitre 4 : Système de jeu – Armes improvisées et éléments du décor – page 93 du Livre de Base 1.5).

Énergie 2 PE par mètre gagné
Activation Action de déplacement (quelle que soit la taille ciblée)
Durée 1 minute ou 6 tours en phase de conflit
PG Description
150

La limite de taille du mode Goliath est de 8 mètres (soit une augmentation de 6 mètres).

200

La défense ne baisse plus lors de l’activation du mode Goliath (mais la réaction diminue encore).

250

La limite de taille du mode Goliath est de 10 mètres (soit une augmentation de 8 mètres).

Les réussites automatiques accordées par le mode Goliath concernent-elles les jets base force/endurance ou également combo force/endurance ?

Base ou combo. N’importe quel jet incluant ces caractéristiques.

Un jet base force combo endurance disposera-t-il du double de succès automatiques accordés ?

Oui.

Combien d’actions de déplacement dépenser pour augmenter la taille de plusieurs mètres avec le mode Goliath ?

Une seule action de déplacement pour l’activation du mode Goliath, quelle que soit la taille ciblée.

Pour la gestion de la taille, l’armure fait bien deux mètres de base. Au départ, elle ne peut aller que jusqu’à un total de 6 mètres (soit une augmentation de 4 mètres), puis de 8 (augmentation de 6 mètres) et de 10 (augmentation de 8 mètres) avec les évolutions débloquées.

Les cestes rackent-ils au-delà de 6 mètres ?

Oui, ils rackent même à 6 mètres, puis au-delà. Toutes les armes rackent, pas les modules. Donc les cestes rackent, pas les griffes de combat ou les lames de bras.

Si les modules ne rackent pas, comment se comportent-ils ?

Les modules gardent leur taille et leurs dégâts/violence de base. Les réussites automatiques et les dégâts/violence supplémentaires comptabilisent déjà le changement de taille. Il n’y a que pour les attaques au contact que les dégâts/violence sont augmentés.

Les dégâts supplémentaires dus à la taille sont-ils multipliés en akimbo ?

Non.